David Martin 1855

Daniel

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12

Chapitre 2

OR, en la seconde année du règne de Nébuchadnetsar, Nébuchadnetsar songea des songes, et son esprit fut ému, et son sommeil finit.

1.

Alors le roi commanda qu'on appelât les magiciens, et les astrologues, et les enchanteurs, et les Chaldéens, pour expliquer au roi ses songes; ils vinrent donc, et se présentèrent devant le roi.

2.

Et le roi leur dit : J'ai songé un songe, et mon esprit s'est agité, tâchant de savoir le songe.

3.

Et les Chaldéens répondirent au roi en langue syriaque : Roi, vis éternellement! dis le songe à tes serviteurs, et nous en donnerons l'interprétation.

4.

Mais le roi répondit, et dit aux Chaldéens : La chose m'est échappée. Si vous ne me faites connaître le songe et son interprétation, vous serez mis en pièces, et vos maisons seront réduites en voirie.

5.

Mais si vous me manifestez le songe et son interprétation, vous recevrez de moi des dons, des largesses, et un grand honneur. Quoi qu'il en soit, manifestez-moi le songe et son interprétation.

6.

Ils répondirent pour la seconde fois, et dirent : Que le roi dise le songe à ses serviteurs, et nous en donnerons l'interprétation.

7.

Le roi répondit, et dit : Je connais maintenant que vous ne cherchez qu'à gagner du temps, parce que vous voyez que la chose m'est échappée.

8.

Mais si vous ne me faites pas connaître le songe, il y a une même sentence contre vous : car vous vous êtes préparés pour dire devant moi quelque parole fausse et perverse, en attendant que le temps soit changé. Quoi qu'il en soit, dites-moi le songe, et je saurai que vous m'en pouvez donner l'interprétation.

9.

Les Chaldéens répondirent au roi, et dirent : Il n'y a aucun homme sur la terre qui puisse exécuter ce que le roi demande; et aussi il n'y a ni roi, ni seigneur, ni gouverneur, qui ait jamais demandé une telle chose à quelque magicien, astrologue, ou Chaldéen que ce soit.

10.

Car la chose que le roi demande, est extrêmement difficile; et il n'y a que les dieux, lesquels n'ont aucune fréquentation avec la chair, qui la puissent déclarer au roi.

11.

C'est pourquoi le roi commanda avec grande colère et indignation, qu'on mît à mort tous les sages de Babylone.

12.

La sentence donc fut publiée, et on tuait les sages; et on cherchait Daniel et ses compagnons, pour les tuer.

13.

Alors Daniel détourna l'exécution du conseil, et de l'arrêt donné à Arioch, prévôt de l'hôtel du roi, qui était sorti pour tuer les sages de Babylone.

14.

Et il demanda, et dit à Arioch, commissaire du roi : Pourquoi la sentence est-elle si pressante de par le roi? Et Arioch déclara le fait à Daniel.

15.

Et Daniel entra, et pria le roi de lui donner du temps, et qu'il donnerait l'interprétation au roi.

16.

Alors Daniel alla en sa maison, et déclara l'affaire à Hananja, à Misaël, et à Hazarja, ses compagnons,

17.

qui implorèrent la miséricorde du Dieu des cieux sur ce secret, afin qu'on ne mît point à mort Daniel et ses compagnons, avec le reste des sages de Babylone.

18.

Et le secret fut révélé à Daniel dans une vision de nuit; et là-dessus Daniel bénit le Dieu des cieux.

19.

Daniel donc prenant la parole, dit : Béni soit le nom de Dieu, depuis un siècle jusques à l'autre! car à lui est la sagesse et la force.

20.

Et c'est lui qui change les temps et les saisons; qui ôte les rois, et qui établit les rois : qui donne la sagesse aux sages, et la connaissance à ceux qui ont de l'intelligence.

21.

C'est lui qui découvre les choses profondes et cachées; il connaît les choses qui sont dans les ténèbres, et la lumière demeure avec lui.

22.

O Dieu de nos pères! je te célèbre et te loue de ce que tu m'as donné de la sagesse et de la force, et de ce que tu m'as maintenant fait savoir ce que nous t'avons demandé, en nous ayant fait connaître la parole du roi.

23.

C'est pourquoi Daniel alla vers Arioch, que le roi avait commis pour faire mourir les sages de Babylone; et étant arrivé, il lui parla ainsi : Ne fais point mettre à mort les sages de Babylone; mais fais-moi entrer devant le roi, et je donnerai au roi l'interprétation qu'il souhaite.

24.

Alors Arioch fit promptement entrer Daniel devant le roi, et lui parla ainsi : J'ai trouvé un homme d'entre ceux qui ont été emmenés captifs de Juda, qui donnera au roi l'interprétation de son songe.

25.

Et le roi prenant la parole, dit à Daniel, qui avait nom Beltesatsar : Me pourras-tu faire connaître le songe que j'ai vu, et son interprétation?

26.

Et Daniel répondit en la présence du roi, et dit : Le secret que le roi demande est tel, que ni les astrologues, ni les magiciens, ni les devins, ne le peuvent point découvrir au roi.

27.

Mais il y a un Dieu aux cieux qui révèle les secrets, et qui a fait connaître au roi Nébuchadnetsar ce qui doit arriver aux derniers temps. Ton songe, et les visions de ta tête que tu as eues sur ton lit, sont telles :

28.

Tes pensées, ô roi! te sont montées dans ton lit, touchant ce qui arriverait ci-après; et celui qui révèle les secrets, t'a déclaré ce qui doit arriver.

29.

Et ce secret m'a été révélé, non point par quelque sagesse qui soit en moi, plus qu'en aucun des vivants, mais afin de donner au roi l'interprétation de son songe, et afin que tu connaisses les pensées de ton cœur.

30.

Tu contemplais, ô roi! et voici une grande statue, et cette grande statue, dont la splendeur était excellente, était debout devant toi, et elle était terrible à voir.

31.

La tête de cette statue était d'un or très-fin; sa poitrine et ses bras étaient d'argent; son ventre et ses hanches étaient d'airain;

32.

ses jambes étaient de fer; et ses pieds étaient en partie de fer, et en partie de terre.

33.

Tu contemplais cela, jusques à ce qu'une pierre fût coupée sans main, laquelle frappa la statue en ses pieds de fer et de terre, et les brisa.

34.

Alors furent brisés ensemble le fer, la terre, l'airain, l'argent et l'or, et ils devinrent comme la paille de l'aire d'été, que le vent transporte çà et là; et il ne fut plus trouvé aucun lieu pour eux; mais cette pierre qui avait frappé la statue, devint une grande montagne, et remplit toute la terre.

35.

C'est là le songe. Nous dirons maintenant son interprétation en la présence du roi.

36.

Toi, ô roi! qui es le roi des rois; parce que le Dieu des cieux t'a donné le royaume, la puissance, la force et la gloire,

37.

et qu'en quelque lieu qu'habitent les enfants des hommes, les bêtes des champs, et les oiseaux des cieux, il les a donnés en ta main, et t'a fait dominer sur eux tous; tu es la tête d'or.

38.

Mais, après toi, il s'élèvera un autre royaume, moindre que le tien; et ensuite un autre troisième royaume, qui sera d'airain, lequel dominera sur toute la terre.

39.

Puis il y aura un quatrième royaume, fort comme du fer, parce que le fer brise et met en pièces toutes choses; et comme le fer met en pièces toutes ces choses, ainsi il brisera et mettra tout en pièces.

40.

Et quant à ce que tu as vu que les pieds et les orteils étaient en partie de terre de potier, et en partie de fer, c'est que le royaume sera divisé : et il y aura en lui de la force du fer, selon que tu as vu le fer mêlé avec la terre de potier;

41.

et ce que les orteils des pieds étaient en partie de fer et en partie de terre, c'est que ce royaume sera en partie fort et en partie frêle.

42.

Mais ce que tu as vu le fer mêlé avec la terre de potier, c'est qu'ils se mêleront par semence humaine; mais ils ne se joindront point l'un avec l'autre, ainsi que le fer ne peut point se mêler avec la terre.

43.

Et au temps de ces rois, le Dieu des cieux suscitera un royaume qui ne sera jamais dissipé, et ce royaume ne sera point laissé à un autre peuple; mais il brisera et consumera tous ces royaumes, et il sera établi éternellement :

44.

selon que tu as vu que de la montagne une pierre a été coupée sans main, et qu'elle a brisé le fer, l'airain, la terre, l'argent et l'or. Le grand Dieu a fait connaître au roi ce qui arrivera ci-après : or le songe est véritable, et son interprétation est certaine.

45.

Alors le roi Nébuchadnetsar tomba sur sa face, et se prosterna devant Daniel, et dit qu'on lui donnât de quoi faire des oblations et des offrandes de bonne odeur.

46.

Aussi le roi parla à Daniel, et lui dit : Certainement votre Dieu est le Dieu des dieux, et le Seigneur des rois, et c'est lui qui révèle les secrets, puisque tu as pu déclarer ce secret.

47.

Alors le roi éleva en honneur Daniel, et lui donna beaucoup de grands présents; il l'établit gouverneur sur toute la province de Babylone, et le fit plus grand seigneur que tous ceux qui avaient la surintendance sur tous les sages de Babylone.

48.

Et Daniel fit une requête au roi; et le roi établit sur les affaires de la Province de Babylone, Sadrach, Mésach, et Habed-Négo; mais Daniel était à la porte du roi.

49.
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12

Version audio

Si votre navigateur ne supporte pas le HTML5, cliquez ici :

Prédications texte

10 raisons de se méfier du vaccin 01/10/2021

Trop de gens ne sont prêts à défendre que les droits qui leur sont personnellement importants. C'est de l'ignorance ég... lire la suite

Tout est dit 08/09/2021

VIDÉO-CHOC! Un expert suisse flingue les mesures sanitaires. Les citoyens Suisses ont un sens inné pour la protec... lire la suite

Savoir écouter 29/08/2021

1. OR, la foi rend présentes les choses qu'on espère, et elle est une démonstration de celles qu'on ne voit point. ... lire la suite

Il n'y a pas de variante... ni de pandémie 19/07/2021

Ce sont les "spike proteins" contenues dans le vaccin qui rendent les gens malades. Dr David Martin avec Reiner F... lire la suite

L'ELITE SATANIQUE 18/07/2021

Il existe une élite Satanique qui dirige le monde par le biais des banques et de la finance internationale. En pu... lire la suite

Meurtre par injection 13/07/2021

Les vaccinations obligatoires / forcées, une violation flagrante du code de Nuremberg. En tant que nation, nous nous ... lire la suite