Genève 1669

Hébreux

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13

Chapitre 10

Car la Loi ayant l'ombre des biens à venir, non point la vive image des chofes, ne peut jamais par les mefmes facrifices, lefquels on offre chacun an continuellement, fanctifier ceux qui s'y addreffent.

1.

Autrement n'euffent-ils pas ceffé d'eftre offerts, veu que les facrifians eftant purifiez une fois n'euffent plus eu aucune confcience de peché ?

2.

Or il y a en ces facrifices-là une commemoration des pechez reïterée d'an en an.

3.

Car il eft impoffible que le fang des taureaux & des boucs ofte les pechez.

4.

C'eft pourquoi, entrant au monde il dit, Tu n'as point voulu de facrifice ni d'offrande, mais tu m'as approprié un corps :

5.

Tu n'as point pris de plaifir és holocauftes, ni en l'oblation pour le peché.

6.

Alors j'ai dit, Me voici, je viens : au commencement du livre il eft efcrit de moi, que je faffe ô Dieu ! Ta volonté.

7.

Ayant dit auparavant, Tu n'as point voulu de facrifice, ni d'offrande, ni d'holocauftes, ni d'oblation pour le peché, & tu n'y as point pris plaifir : (lefquelles chofes font offertes felon la Loi :) alors il a dit, Me voici, je viens afin de faire, ô Dieu ! Ta volonté.

8.

Il ofte le premier, afin qu'il eftabliffe le fecond.

9.

Par laquelle volonté nous fommes fanctifiez, affavoir par l'oblation une feul fois faite du corps de Jefus Chrift.

10.

Tout Sacrificateur donc affifte chaque jour, adminiftrant & offrant fouventefois les mefmes facrifices, lefquels ne peuvent jamais ofter les pechez :

11.

Mais celui-ci ayant offert un feul facrifice pour le pechez, eft affis pour toûjours à la dextre de Dieu :

12.

Attendant ce qui refte, affavoir jufques à ce que fes ennemis foyent mis pour le marchepied de fes pieds.

13.

Car par une feul oblation il a confacré pour toûjours ceux qui font fanctifiez.

14.

Et auffi le Saint Efprit nous le témoigne : car apres avoir dit en premier lieu,

15.

C'eft ici l'alliance que je traiterai avec eux apres ces jour-là, dit le Seigneur, Je mettrai mes loix en leur cœur, & les efcrirai en leurs entendemens :

16.

Et n'aurai plus fouvenance de leurs pechez, ni de leurs iniquitez.

17.

Or là où il y a remiffion de ces chofes, il n'y a plus d'oblation pour le peché.

18.

Veu donc, freres, que nous avons la liberté d'entrer aux lieux faints, par le fang de Jefus,

19.

Par le chemin lequel il nous a dedié nouveau & vivant, par le voile, c'eft à dire par fa propre chair :

20.

Et que nous avons un grand Sacrificateur commis fur la maifon de Dieu :

21.

Allons avec un vrai cœur en pleine certitude de foi, ayant les cœurs purifiez de mauvaife confcience, & le corps lavé d'eau nette.

22.

Retenons la profeffion de noftre efperance fans varier : car celui qui l'a promis, eft fidele.

23.

Et prenons garde l'un à l'autre, afin de nous inciter à la charité & aux bonnes œuvres.

24.

Ne delaiffant point noftre mutuelle affemblée, comme quelques-uns ont de couftume : mais nous admoneftant l'un l'autre : & cela d'autant plus que vous voyez approcher le jour.

25.

Car fi nous pechons volontairement apres avoir la connoiffance de la verité, il ne refte plus de facrifice pour les pechez :

26.

Mais une attente terrible de jugement, & la ferveur d'un feu qui doit devorer les adverfaires.

27.

Si quelqu'un avoit mefprifé la Loi de Moyfe, il mouroit fans aucune mifericorde, fur le témoignage de deux ou de trois.

28.

Combien pires tourmens penfez-vous que meritera celui qui aura foulé aux pieds le Fils de Dieu, & qui aura tenu pour une chofe profane le fang de l'Alliance, par lequel il avoit efté fanctifié : & qui aura outragé l'efprit de grace ?

29.

Car nous connoiffons celui qui a dit, A moi eft la vengeance, & je le rendrai, dit le Seigneur. Et derechef, Le Seigneur jugera fon peuple.

30.

C'eft une chofe terrible de tomber és mains du Dieu vivant.

31.

Ramentevez-vous les jours precedens, efquels apres avoir efté illuminez, vous avez fouftenu un grand combat de fouffrances :

32.

Quand d'une part vous avez efté efchaffaudez devant tous, par opprobres & tribulations : & quand d'autre part vous avez efté faits compagnons de ceux qui eftoyent ainfi haraffez.

33.

Car vous avez auffi efté participans de l'affliction de mes liens, & avez receu en joye le raviffement de vos biens : connoiffant en vous-mefmes que vous avez une meilleure fubftance és cieux, & qui eft permanente.

34.

Ne rejettez donc point au loin voftre confiance, laquelle a une grande remuneration.

35.

Car vous avez befoin de patience, afin qu'ayant fait la volonté de Dieu, vous en remportiez la promeffe.

36.

Car encore tant foit peu de temps, & celui qui doit venir, viendra, & ne tardera point.

37.

Or le jufte vivra de foi : mais fi quelqu'un fe fouftrait, mon ame ne prend point de plaifir en lui.

38.

Mais nous ne fommes point pour nous fouftraire à perdition, mais pour fuivre la foi pour la confervation de l'ame.

39.
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13

Prédications texte

Il n'y a pas de variante... ni de pandémie 19/07/2021

Dr David Martin avec Reiner Fuellmich. Les travaux étonnants de l'équipe du Dr Martin révèlent un cheminement bie... lire la suite

L'ELITE SATANIQUE 18/07/2021

Il existe une élite Satanique qui dirige le monde par le biais des banques et de la finance internationale. En pu... lire la suite

Meurtre par injection 13/07/2021

Les vaccinations obligatoires / forcées, une violation flagrante du code de Nuremberg. En tant que nation, nous nous ... lire la suite

Le stress 11/07/2021

Dans le monde d'aujourd'hui, il est pratiquement impossible d'éviter le stress. Presque tout le monde en subit une cer... lire la suite

Pendant que les hommes dormaient 03/07/2021

On sent tous que ce monde va mal, qu'il va de plus en plus mal. Certains savent pourquoi et beaucoup l'ignorent. Et à ... lire la suite

Le confinement - Un crime de guerre ... 29/06/2021

Le très respectable média chrétien Crisis Magazine publie une thèse qui fait l’effet d’un coup de tonnerre. L’auteur, ... lire la suite